Septembre 2018

26 Septembre 2018Début : 12:00 - Fin : 14:00Midi de l'IRIB - Evaluation de l’exposition individuelle à la pollution de l’air en Région de Bruxelles-Capitale (projet ExpAIR)Université Saint-Louis, local P61

ExpAIR est un projet participatif qui a pour objectif d’évaluer l’exposition de la population bruxelloise à la pollution de l’air, en mesurant les concentrations de polluants les plus représentatifs des environnements intérieur et extérieur, et en établissant une cartographie de la pollution.
Au total, 276 volontaires ont participé de 2013 à avril 2017 à la campagne de mesure en portant en permanence le moniteur portatif mesurant le black carbon pendant les jours ouvrables, généralement du lundi au vendredi. Les participants étaient invités à compléter un carnet de route pour noter leurs différentes activités, et en particulier les périodes de trajet et les modes de transport choisis.
Cette campagne a permis de comparer les expositions au black carbon dans différents lieux intérieurs et extérieurs. De façon générale, il en ressort que c’est dans les transports que l’exposition est la plus importante, avec des valeurs en moyenne 3 fois plus élevées que la pollution de fond ou que le niveau moyen en air intérieur. L’exposition à l’intérieur des bâtiments, que ce soit au domicile ou sur le lieu de travail, est faible et le plus souvent comparable à la pollution de fond. L’exposition la plus faible a été mesurée sur le lieu de travail. En particulier, les niveaux mesurés étaient particulièrement faibles lorsque les bâtiments étaient équipés d’une ventilation mécanique et d’une prise d’air sur le toit.

Programme
12h00 - sandwiches ; 12h30 - exposé ; 13h30 - discussion et débat



Octobre 2018

23 Octobre 2018Début : 12:00 - Fin : 14:00Midi de l'IRIB - Les potagers bruxellois : quels devenirs écologiques ?Université Saint-Louis, local P61

A l'heure des « villes intelligentes », des villes « créatives », des villes « durables »,... de ces imaginaires et modèles dans lesquels les réalités urbaines sont aplaties par les injonctions et les larges échelles, comment donner une place aux observations menées au ras du sol, aux forces du vivant et aux attachements qui nous nourrissent ? En d'autres termes, comment donner une place à ce que nous pourrions appeler des « écologies urbaines » ? Nous verrons que les enquêtes récentes menées dans des potagers bruxellois nous livrent de nombreuses pistes pour le faire.

* Midi de l'IRIB organisé en collaboration avec le Centre d'études sociologiques (CES) *

Programme
12h00 - sandwiches ; 12h30 - exposé ; 13h30 - discussion et débat

Inscription
Les inscriptions pour cette séance seront ouvertes une fois la séance précédente achevée. Notez d'ores et déjà la date dans votre agenda !



Novembre 2018

27 Novembre 2018Début : 12:00 - Fin : 14:00Midi de l'IRIB - Les innovations en matière d’habitat à Bruxelles : une standardisation à l’épreuve de la diversité des publics ?Université Saint-Louis, local P61

Depuis une quinzaine d’années, on a vu se multiplier, à Bruxelles, des projets ayant pour ambition de proposer des innovations en matière d’habitat. Ces opérations immobilières tantôt portées par des groupes de particuliers, tantôt développées par des acteurs associatifs, des organes (para)publics, des entreprises privées ou par des partenariats entre ces différents secteurs, entendent répondre, à des degrés divers, à la « crise du logement abordable » à laquelle la RBC doit faire face, mais aussi à une « crise de l’habiter » se jouant principalement sur le plan environnemental et le plan social.
Cette intervention portera sur les innovations favorisant l’habitat communautaire et les enjeux que de telles innovations suggèrent à l’action publique urbaine bruxelloise. Sur la base d’une enquête de terrain menée en 2017 et 2018 sur une dizaine de projets récents d’habitat innovant à Bruxelles (habitats groupés, habitats solidaires, habitat modulable et CLT notamment), les intervenants interrogeront tout d’abord le cadre de l’action publique qui favorise le développement de l’habitat communautaire. La présentation abordera ensuite la question des formes architecturales promues par les acteurs de ces innovations, et celle des appropriations de ce type d’habitat par les différents publics concernés. En conclusion, seront soulignés les apports et les limites de l’habitat communautaire comme réponse à différents enjeux actuels du logement à Bruxelles notamment en termes d’offre adaptée à la diversité des attentes résidentielles du public bruxellois et de renforcement des liens de cohésion sociale.

Programme
12h00 - sandwiches ; 12h30 - exposé ; 13h30 - discussion et débat

Inscription
Les inscriptions pour cette séance seront ouvertes une fois la séance précédente achevée. Notez d'ores et déjà la date dans votre agenda !